S'identifier - S'inscrire - Contact

Rapport d'activité 2014-2015 de l'association Open Food Facts

Par stephane • Actualités • Jeudi 11/06/2015 • 0 commentaires • Version imprimable

Mots-clés :


L'association Open Food Facts souffle sa première bougie, c'est l'occasion de faire le point sur les actions que nous avons menées pendant l'année écoulée, et de reprendre notre souffle pour continuer sur notre lancée !

Création de l'association Open Food Facts

Deux ans après sont lancement début 2012, les membres du projet Open Food Facts ont constitué une association Loi de 1901 à but non lucratif. L'assemblée générale constitutive de l'association s'est tenue au NUMA à Paris le 11 avril 2014. L'association a été déclarée à la préfecture de Créteil le 15 mai 2014 et l'annonce de sa création a été publiée au Journal Officiel le 7 juin 2014.

Assemblée Constitutive Open Food Facts
 
L'objet de l'association est de :
créer une base de données collaborative, libre et ouverte sur les produits alimentaires (accessible notamment sur Internet) ; promouvoir et développer cette base, ses applications et ses usages ; créer des bases similaires pour d'autres catégories de produits ou de services ; et plus généralement promouvoir et développer les données ouvertes (appelées "open data" en anglais) et leurs applications et usages.

La création de l'association n'a pas changé le mode de fonctionnement du projet qui est porté à 100% par des membres et des contributeurs bénévoles, avec un budget très restreint (324 euros en 2014).
 
L'association a en revanche permis de réaffirmer le caractère citoyen, collaboratif et non-lucratif du projet, de garantir son indépendance, et de lui donner une existence juridique propre qui permet de recevoir des dons, d'être éligible à des subventions, à candidater pour des appels à projets etc.

Yes we scan!
 
L'association compte 39 membres déclarés. Pour rappel, l'association est constituée de membres actifs. Pour rejoindre formellement l'association et ainsi pouvoir prendre part aux délibérations, aux votes et élections, il suffit donc de participer d'une façon ou d'une autre au projet (beaucoup d'entre elles sont listées sur la page Contribuer) et d'ajouter son nom sur la page wiki qui liste les membres de l'association. Il n'y a à ce jour pas de cotisation. L'établissement d'une cotisation sera discutée lors de la prochaine assemblée générale ordinaire.
 
L'Assemblée Générale Ordinaire 2015 aura lieu le samedi 20 juin 2015 à Saint-Maur des Fossés, au domicile de Stéphane Gigandet, Président de l'association. (Convocation)

Collaboration

Toutes les activités de l'association Open Food Facts sont réalisées par les membres et les contributeurs qui sont tous bénévoles. Merci à toutes et tous ! :-)
 
Pour faciliter la collaboration entre tous les participants au projet, nous avons testé et mis en place
plusieurs outils :
 
- La liste de discussion francophone des membres de l'association permet de se tenir au courant des nouvelles du projet, et d'être invité à participer aux différentes initiatives et sous-projets pour lesquels nous avons besoin d'aide ou de retours. (envoyez un mail vide à off.membres-subscribe@openfoodfacts.org pour vous y inscrire)
 
- Nous utilisons abondamment le wiki (en français et en anglais) et les pads (hébergés sur Framapad) pour élaborer à plusieurs des documents, gérer les traductions et construire les taxonomies (catégories, labels etc.)
 
- Nous utilisons maintenant plus systématiquement GitHub, et en particulier son système de gestion de bugs pour lister toutes les corrections et améliorations à apporter au site et aux applications mobiles, mais aussi à sa documentation.
 
- Mais c'est surtout l'adoption de la plateforme de communication Slack qui a complètement transformé la façon dont nous travaillons ensemble depuis septembre 2014. Slack permet de connecter les différents participants du projet : développeurs, contributeurs, mais aussi réutilisateurs des données. Nous avons créé des « channels » sur Slack pour chacun des aspects du projet, et il est ainsi très facile de suivre ce qui se passe pour un pays ou un sous-projet, de notifier les autres participants et d'être notifié. Avant Slack l'essentiel des contacts et discussions étaient adressées seulement au créateur d'Open Food Facts, et elles sont aujourd'hui complètement distribuées : chacun peut voir facilement qui fait quoi et peut proposer son aide pour un projet ou en proposer un nouveau.

Slack
 
Slack a également permis d'internationaliser la communication et de permettre de mettre en relation les contributeurs d'un même pays.

Communication

En 2014 nous avons été beaucoup sollicités pour présenter le projet Open Food Facts et nous avons accepté toutes les invitations (plus d'une douzaine), ce qui nous a permis de présenter Open Food Facts devant des audiences très diverses :
  • A Gérardmer pour Vosges Opération Libre
  • A la Journée Marmiton de juin 2014 où nous avions un stand Open Food Facts.
  • Dans les Ubuntu Party qui ont lieu tous les six mois à la Cité des Sciences et où nous tenons à chaque fois un stand.
  • Dans des ateliers chez Vous êtes libre ce soir ?
  • A l'Open World Forum comme tous les ans depuis 2012
  • Dans la rue à Paris lors du Festival Artistique Féministe Ecolo "Pour une transition SAFE" organisé par le SAFE.
  • Au Product Tank Paris.
  • A Londres lors du Food Open Data Challenge.
  • A Nantes au Forum Numérique et Social.
  • Dans des bibliothèques (Vaclav Havel et Aimé Césaire à Paris)
  • Au Hackadon chez Mozilla.
  • Aux Voeux de l'Internet à Paris
  • A l'ESSEC dans un cours du MBA Food Industry Management
  • Dans une conférence organisée par le Fond Alimentaire pour la Santé (FAS)
  • Dans une conférence organisée par l'ANIA.
  • A Aix en Provence pour REUNIC.
  • A Lyon à l'Hotel de Région pour un atelier de prospective E-magine - Comment les données transforment l'alimentation
  • Et on en oublie certainement !
Pierre à la Journée Marmiton

Pierre à la Journée Marmiton.
 
Ces interventions permettent de faire connaître Open Food Facts au public qui est toujours très intéressé et enthousiaste lorsqu'on montre ce qu'Open Food Facts permet de faire (décodage d'étiquettes, notes de couleurs AB/C/D/E, comparaison de produits, réutilisations etc.). Les présentations sont très appréciées et presque à chaque fois, elles suscitent des contacts qui nous invitent ensuite à participer à d'autres manifestations.
 
Le projet Open Food Facts sert également de support à d'autres associations et collectivités territoriales pour des ateliers dans des Espaces Publics Numériques (EPN) comme à Grasse et Valbonne pour faire de l'éducation au numérique et de la sensibilisation à l'alimentation responsable.
 
 

Internationalisation


Réarchitecture du projet par pays et pour le monde

Nous avons commencé l'année 2014 en corrigeant une erreur de jeunesse qui freinait le développement d'Open Food Facts à l'international : le site et la base de données étaient initialement segmentés par langue, comme Wikipédia : un sous-site pour chacune des langues. Chaque produit avait une langue principale et était présent dans un et un seul sous-site.
 
Cela n'avait pas beaucoup de sens : les produits québecois, belges, suisses, algériens, marocains etc. cotoyaient les produits français, et les produits dont l'emballage est rédigé en 12 langues n'étaient présents que pour une seule d'entre elles.
 
Nous avons donc complètement réorganisé le site avec un sous-site par pays (avec une subdivision par langue pour les pays où plusieurs langues sont parlées). Les produits peuvent être listés dans plusieurs pays, et ils sont tous regroupés dans un sous-site qui couvre les produits du monde entier.

Carte des pays sur Open Food Facts
 

Traduction et taxonomies globales

Nous avons poursuivi et nous poursuivons toujours la traduction du site et des applications mobiles dans une dizaine de langues.
 
Suite à la réarchitecture du site par pays, nous avons également commencé à créer des taxonomies globales et multilingues pour les catégories, les labels etc. Nous pouvons ainsi ranger automatiquement les "yaourts à la fraise" dans les yaourts et les produits laitiers, et nous les faisons correspondre automatiquement aux "strawberry yoghurts".
 

Développement au Royaume Uni

Nous avons profité du « Food Open Data Challenge » organisé au Royaume Uni à l'automne 2014 par l'Open Data Institute et l'agence de développement Nesta pour essayer de développer la base de produits et de démarrer une communauté de contributeurs et de réutilisateurs outre-Manche.

Food creation week-end

A Londres lors du "Food Creation Week-end" - Photo par @KaterynaOn
 
Plutôt qu'en compétiteur, nous avons essayé de positionner Open Food Facts comme source de données en open data pour les autres participants au Food Open Data Challenge. Sur ce point l'opération a été réussie puisque près de la moitié des 15 projets sélectionnés ont mentionné Open Food Facts comme source potentielle de données.
 
Le projet a été l'occasion de faire de nombreuses avancées au Royaume Uni :

  • Constitution d'une petite équipe de contributeurs locaux très motivés
  • Augmentation de la base de produits anglais de 200 à 1200 produits en 3 mois
  • Support des labels britanniques
  • Support des codes emballeurs du Royaume Uni et interfaçage avec la base de données de la Food Standards Agency. (FSA)
  • Lancement des versions anglaises de C'est emballé près de chez vous et Combien de sucres :
  • Madenear.me.uk et How much sugar

Made Near Me

Beaucoup de choses restent à faire, mais le projet Open Food Facts est maintenant bien connu dans le monde de l'open data au Royaume Uni.
 
Open Food Facts a également été l'un des projets nominés pour les Open Data Awards 2014 de l'Open Data Institute, décernés à Londres en octobre 2014 et nous avons gagné un Open Knowledge Award à Madrid en février 2015 lors de l'Open Data Day.


Open Food Hunt 2015

A l'occasion de la journée internationale des données ouvertes en février 2015, nous avons également lancé l'Open Food Hunt pour recruter de nouveaux contributeurs à l'étranger.

Open Food Hunt

Réutilisations

Les données collectées et publiées en open data d'Open Food Facts sont réutilisées par de plus en plus de tiers. Une quinzaine de réutilisations sont référencées sur le site data.gouv.fr.
 
Une nouveauté : les données ne sont plus seulement réutilisées par des sites Web et des applications mobiles, mais elles sont maintenant également présentes dans des objets physiques. La balance connectée Nutritab de Terraillon embarque ainsi la base de produits d'Open Food Facts.
 
En 2014, les données d'Open Food Facts ont également été utilisées pour la première fois pour alimenter la recherche scientifique. En septembre 2014 nous avons contacté le Professeur Serge Hercberg, président du Programme National Nutrition et Santé, pour lui demander la formule du score nutritionnel et des notes de couleur A/B/C/D/E qu'il préconise et dont le principe a été voté dans la Loi Santé d'avril 2015. Grâce à l'aide de l'équipe du Professeur Hercberg, nous avons pu calculer la note nutritionnelle de 10 000 aliments et nous avons fourni en retour toutes les données pour qu'elles puissent servir à valider et affiner les modèles et formules.

ABCDE
 
Un autre chercheur qui étudie les effets d'additifs alimentaires texturants sur la santé utilise également les données d'Open Food Facts pour déterminer quels additifs sont les plus utilisés par l'industrie alimentaire et ainsi pouvoir choisir quel additif étudier.

Redesign

En avril 2015, nous avons mené un gros travail de redesign du site Web d'Open Food Facts pour le rendre accessible dans de bonnes conditions sur les smartphones et les tablettes. Il est maintenant en particulier beaucoup plus aisé d'envoyer et recadrer des photos et de saisir les informations des produits sur téléphone mobile.

Open Food Facts sur smartphone

Le nouveau site d'Open Food Facts sur un smartphone (ci-dessus), et sur une tablette (ci-dessous).

Open Food Facts sur tablettes
 
Le redesign a été également l'occasion de simplifier la page d'accueil en créant des pages dédiées Découvrir et Contribuer pour présenter de manière synthétique le projet et les différentes manières d'y participer.

We love Open Data
 
 

Product Opener

Le code de l'application mobile Open Food Facts est publié en open source sur GitHub.
 
La partie serveur (site web et base de données) d'Open Food Facts est en cours d'ouverture : le code est pour l'instant sur un dépôt privé sur BitBucket, auquel une dizaine de personnes ont accès.
 
Il reste à faire un gros travail de nettoyage, d'audit de sécurité et de documentation pour ouvrir totalement le code de la partie serveur (en Perl avec une base MongoDB).

Le nom de code du projet est « Product Opener », l'ouvreur de produits.

Product Opener
 
Nous essayons également de rendre la partie serveur plus configurable, pour qu'elle puisse servir à référencer d'autres types de produits. Nous avons comme projet de créer des Open Food Facts pour les compléments alimentaires, les médicaments et les cosmétiques, et d'autres pourraient également utiliser notre plateforme pour d'autres types de produits.

Open Beauty Facts

Open Beauty FactsNous avons commencé à développer un Open Food Facts pour les cosmétiques que nous avons appelé Open Beauty Facts.
Le site est pour l'instant en version de test à l'adresse https://fr.openbeautyfacts.org (nom d'utilisateur : obf , mot de passe : obf ) Il s'agit d'une copie d'Open Food Facts sur lequel nous avons ajouté une centaine de shampoings, gels douches, dentifrices, parfums etc. pour commencer à étudier tout ce qu'il faudrait changer, adapter ou ajouter pour créer un site utile pour ouvrir les données des cosmétiques.


Conclusion

Nous avons fait beaucoup de choses, beaucoup restent à faire, et nous pourrions en faire bien d'autres, dans de très nombreux domaines, aussi bien pour collecter les données que pour les réutiliser. Nous sommes arrivés à un stade où les outils sont en place (ils sont très largement améliorables, mais ils sont fonctionnels) et avec 30 000 produits pour la France, la base permet de nombreux usages. On peut ainsi facilement imaginer des collaborations avec des organismes très divers pour semer, cultiver, fructifier et récolter les données.

A l'international, nous avons lancé des graines à tout vent, mais pour qu'elles prennent et qu'elles donnent leurs premiers fruits, nous avons besoin de défricheurs, peut être vous ?

Rejoignez-nous sur Slack !


Commentaires


Open Food Facts

Open Food Facts - France
Open Food Facts - pour tous les pays

La communauté :

> Forum des Idées
Page Facebook
@OpenFoodFactsFr sur Twitter
@OpenFoodFacts (en anglais)

et bien sûr ce blog !

Le blog

Ce blog est un espace d'information pour partager les nouvelles concernant le projet Open Food Facts. C'est bien sûr aussi un espace de dialogue dans lequel les commentaires sont très bienvenus !

Archives